Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Que retenir dans un email ?

Posted in Astuces et conseils, Mail et serveur de mail, Spam by fqdn on 5 mai 2009

Un email est plus qu’un simple message envoyé à son destinataire. Pour poursuivre les Spammeurs, un email est une pièce à conviction de haute valeur car présente des éléments que la plupart des internautes ne savent pas quoi faire ni leur utilité.

Premièrement, on a l’adresse IP publique du serveur émetteur qui permet de déterminer son propriétaire et le pays émetteur du message. En général ce sont les fournisseurs d’accès Internet ou les FAI. La communication entre deux adresses emails subit l’influence de la configuration du système d’exploitation. D’après cette configuration, on peut identifier le nom complet du serveur émetteur du genre (FQDN) : « /etc/hosts ».

Un email envoyé devrait normalement avoir été commandé par un protocole SMTP, un système de commande qui envoie et renvoie les courriers électroniques. Ainsi l’absence de cette commande automatique de renvoi qui est le cas pour les Spammeurs permet dans certains cas d’identifier si un serveur émetteur est légal ou non. Eléments courant dans un email sont l’adresse mail de l’expéditeur, le sujet ou « subject » situé au début du message. Pour la détection du Spam, on se réfère au champs suivant : « Received », « Subject », « Date » et l’identifiant du message ou « Message-Id », ainsi à chaque message traversant un serveur est ajouté le champ « Received » en plus du « Message Id » et la date. Un email comporte généralement un corps de texte, c’est le message, le contenu qui peut avoir plusieurs formats en HTML ou en format TXT. La pièce jointe : un fichier attaché au message. Son extension sert à qualifier le message de Spam ou non pendant son analyse. Après l’adresse email de l’expéditeur, on peut identifier le nom de domaine émetteur et sa configuration. L’adresse email de moindre intérêt pour identifier un Spam, le nom de domaine peut être utilisé lors des vérifications ou le transfert d’informations via le DNS. Tous ces éléments font d’un mail un courrier électronique mais ne permettent pas de d’identifier un Spam. Une analyse à partir de ces éléments ne donne pas les mêmes résultats : un mail peut d’une part ne pas être un Spam par son contenu et d’autre par, ce même message est rejeté comme étant un Spam si l’on se réfère à son serveur émetteur : black listé comme c’est le cas de plus de 85% des sociétés françaises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :