Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Création d’un deuxième réseau Internet pour les Etats-Unis

Posted in Actualité, Divers... by fqdn on 2 février 2011

Selon l’hypothèse de Ricard A. Clarke, ancien responsable de la Sécurité au temps de l’administration Clinton, le réseau électrique des Etats-Unis est très vulnérable. Ces Etats pourraient dans le futur entrer dans un cyberguerre avec les autres pays ou que le système informatique des Etats-Unis fera l’objet d’une attaque destructrice. Même si cette guerre froide est considérée comme moins meurtrière, les conséquences seront  aussi considérables et destructrices pour les Etats-Unis. Selon le chef du cyber command de l’armée américaine Keith B. Alexander, il est possible de se protéger contre cette épée de Damoclès.

 

 

Deuxième Internet comme solution envisageable

Même si le grand public ne voit les cyberguerres que dans les films et les jeux vidéo, ils existent vraiment dans la réalité. Les services de sécurité américains ont découvert des bombes logiques chinoises implantées dans leur réseau électrique. Réputés pour leur modernité, les Etats-Unis utilisent Internet dans presque tous leurs éléments vitaux : transport, service d’urgence en milieu hospitalier, électricité, contrôle aérien, etc. En cas d’attaque du réseau électrique, ils subiront une grosse perte. Contrairement aux pays moins avancés du point de vue technologie, les Etats-Unis sont considérés comme plus faibles. En Chine par exemple, les autorités ont le moyen de basculer leur réseau électrique en mode manuel en cas de cyberattaque, ce qui n’est pas le cas des Etats américains.

 

Pour mieux sécuriser les Etats-Unis, Keith B. Alexander propose de créer en parallèle un deuxième réseau qui sera dédié uniquement au contrôle du réseau électrique américain. Cette éventualité demande beaucoup de moyens financiers et techniques mais se présente comme une solution efficace pour contrer les cyberguerres contre les Etats-Unis. Grâce à ce deuxième réseau Internet, toutes les installations vitales américaines seront à l’abri des terroristes et des pays malveillants. Le point fort de cette proposition est que les Etats-Unis seront en mesure de protéger leurs données sensibles contre le phishing et les autres cyberattaques sur Internet.

 

 

Les autres solutions proposées de par le monde

Pour disposer de meilleurs éléments capables de maîtriser le réseau Internet des ennemies sans se faire repérer, certains pays comme la Chine et les Etats-Unis n’hésitent pas à faire rechercher en ligne les hackers par des attaquants expérimentés. Les experts informatiques de tout secteur et de tous les pays se sont même réunis à Vienne, autour d’une conférence internationale, pour discuter des nouvelles menaces qui pèsent dans le monde. Selon les Américains, les cyberattaques chinoises ont accusé une augmentation considérable durant les années 2007 et 2008. Cet essor sera encore significatif pour les années à venir.

 

 

Réseaux sociaux montrés du doigt

Les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook constituent une faille pour la sécurité des données personnelles. En effet, les services secrets de certains pays n’hésitent pas à consulter les messages privés de leur cible pour connaître en profondeur leur profil. Pour limiter cette éventualité, les services de sécurité incitent les utilisateurs sensibles comme les chefs d’Etat et chefs d’institution à contrôler les informations délivrées sur ces réseaux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :