Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Signal Spam lutte contre les courriers indésirables

Posted in Actualité, Anti-spam, Spam by fqdn on 1 mars 2011

En France, une association du nom de Signal Spam a été mise en place depuis 2005 pour éradiquer le fléau. Subventionnée par l’état, cette association a pour objectif d’identifier les spams, d’aider les acteurs du marché et de mettre en évidence les éventuels délits.

 

La composition de l’association Signal Spam.

L’association Signal Spam est formée par plusieurs entités issues de différents domaines. On peut citer en exemple les grandes entreprises comme SFR, Orange, CERT-LEXSI ou encore Microsoft France. Ebay, Paypal, la Fédération du e-commerce – Fevad, l’Association des fournisseurs d’accès et de services Internet (AFA) et l’Union des annonceurs (UDA) font également  partie de Signal Spam. On peut également distinguer la contribution de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), de la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information et de la communication (Befti) et de la Direction générale de la gendarmerie nationale à la lutte.

 

 

Principe de fonctionnement de la plate-forme de lutte contre les spams

Depuis son existence jusqu’à aujourd’hui, le nombre de signalements reçus par Signal Spam se chiffre à plusieurs dizaines de millions. Ce chiffre est encore mince par rapport au nombre de spams envoyés quotidiennement par les internautes de par le monde. La plate-forme mise en place par Signal Spam répond aux normes internationales pour que toutes les déclarations de spams, de phishing, de malware puissent être accessibles dans le monde entier.

 

Pour pouvoir accéder aux données disponibles sur Signal Spam, les utilisateurs doivent s’inscrire sur la plate-forme. Leur identification leur donnera le droit de mener une action administrative et d’exploiter juridiquement les informations données sur le site. Pour ce faire, ils doivent signaler tout spam qui entre dans leur boite de réception en utilisant le formulaire en ligne présent sur le site de Signal Spam ou encore télécharger le plug-in leur permettant d’utiliser directement leurs outils de messagerie.

 

 

Suivi des déclarations des utilisateurs

Dès que les internautes signalent la présence de courriers indésirables, les messages seront acheminés vers les personnes concernées. Ici, ce sont les responsables de Signal Spam qui transmettent les informations à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Cette dernière procède alors à des enquêtes judiciaires pour arriver jusqu’à la source. Ensuite, elle procède au contrôle des entreprises susceptibles d’avoir réalisé la campagne de spams dans le but de réaliser des bénéfices ou encore d’avoir collecté une base de données clients sans que ces derniers ne soient au courant et consentants. Si les faits sont confirmés, elles pourront être traduites en justice.

 

Attention cependant, un grand nombre d’utilisateur confondent spam et emails publicitaire. L’équipe de SignalSpam a donc un travail d’analyse afin de savoir si la LEN (Loi sur l’Economie Numérique) est respectée.

 

Le seul ombre au tableau est que les pouvoirs de la Commission nationale de l’informatique et des libertés – Cnil se limitent aux spammeurs français. Jusqu’à maintenant, aucune loi internationale n’autorise cet organisme à lancer des poursuites judiciaires contre les spammeurs étrangers. Ces derniers ne représentent en tout que 5 à 8% des spams envoyés au niveau mondial. Pour l’association Signal Spam et ses partenaires, l’éradication de ces spammeurs reste toutefois une belle réussite.

Tagged with: , , ,

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Romain DIDIER said, on 1 mars 2011 at 15:31

    J’aimerais ajouté qu’il existe d’autres actions menées par SignalSpam.
    Ma société est entrée dernièrement en contact avec les responsables de l’association et nous avons obtenu de plus amples informations.

    Tout d’abord SignalSpam est actuellement géré et développé bénévolement. D’après nos contacts, les ressources financières sont très limités et ils recherchent des partenaires pour les aider dans leur travail.

    Elle propose également aux routeurs une boucle de rétroaction qui leur permettent d’être averti si un de leurs emails a été signalé comme spam.

    Enfin, elle organise mensuellement des séances de travail en collaboration avec les FAI français (Orange, SFR, …), les routeurs inscrits à leur programme et les autorités (CNIL, gendarmerie,…).

  2. dudoret said, on 9 août 2011 at 04:07

    j aimerais connaitre l adresse internet pour transmettre les messages que je recois d escrots
    domage que cela n existe pas

    j ai transmis a interpol comme me la indique microsoft france mais j ai le sentiment qu ils s en foute royalement car aucune reponse de leur part


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :