Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Etude sur les cyber-attaques menées en Europe

Posted in Actualité, Phishing, Spam, Virus by fqdn on 2 avril 2011

Les cyber-attaques sont fréquentes dans le monde entier à cause de la popularité d’Internet. Pour mesurer l’ampleur des dégâts dans les pays de l’Europe des 27, la Commission européenne a mandaté l’Eurostat pour réaliser une étude sur les attaques ou infections menées par les pirates via des programmes malveillants durant ces douze derniers mois.

 

 

Un tiers des Européens victimes de cyber-attaques

D’après le résultat de l’étude, près de 31% des internautes de l’Europe des 27 ont été victimes de cyber-attaques au cours du deuxième trimestre de l’année dernière. Leurs infrastructures ont été infectées par plusieurs sortes de programmes malveillants dont des virus, des vers, du cheval de Troie, etc. En France, 34% des internautes en sont victimes. Le taux d’infection est de 22% en Allemagne, 32% en Belgique, 33% en Espagne et 31% au Royaume-Uni.

 

Certaines régions européennes sont plus touchées que d’autres. C’est par exemple le cas des pays situés en Europe de l’Est. En Bulgarie, 58% des internautes ont été victimes des programmes malveillants. Ce taux est de 47% en Slovaquie, de 46% en Hongrie, de 42% en Estonie et 41% en Lettonie.

 

 

La fréquence des cyber-attaques non liée à la sécurité disponible

L’importance de ces infections n’a rien à avoir avec le taux d’équipement en produits de sécurité adoptés par chaque pays. La preuve est qu’en France, 89% des infrastructures sont dotés de logiciels et de filtres antivirus et de barrières antispams. En Irlande, le taux de protection s’élève à 80%. Pourtant ces douze derniers mois, les attaques perpétrées en France de l’ordre de 34% sont largement supérieures à celles menées en Irlande avec un taux d’infection de 15%.

 

 

Fréquence du phishing, de la fraude à la carte bancaire et du pharming

La plupart des internautes confirment l’usage de produit de sécurité pour empêcher les programmes malveillants d’infecter leurs ordinateurs et périphériques. En Italie par exemple, 67% des internautes se trouvent dans cette situation. Pourtant, 45% d’entre eux ont avoué être victimes d’une infection d’origine virale ces douze derniers mois. Il est donc difficile de mettre en évidence la corrélation entre les solutions de sécurité et les cyber-attaques.

 

En Europe des 27, 3% des internautes ont subi une attaque de type phishing, pharming. D’autres ont vu leurs cartes de paiement utilisées frauduleusement par les pirates en 2010. Ce taux est de 5% en territoire français. Ces internautes ont par conséquent subi des pertes financières plus ou moins importantes.

 

 

L’Union européenne victime d’une cyber-attaque récemment

La Commission européenne a été la cible d’une cyber-attaque sérieuse il y a quelques jours. Les pirates ont introduit un virus dans les infrastructures informatiques dans le but de les paralyser mais non pour récolter des données sensibles. Les services de la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères ont été également touchés par la cyber-attaque qualifiée de sérieuse par les porte-parole de l’institution. Les services de sécurité de l’Union européenne sont actuellement en train de se pencher dessus. D’autres institutions majeures telles que Bercy et le Ministère français des finances ont été également la cible des pirates tout récemment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :