Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Les applications en mode SaaS

Posted in Techniques by fqdn on 7 octobre 2011

Depuis quelques années, l’on assiste à l’évolution du marché des applications en mode SaaS. Les entreprises et les administrations sont les nouveaux clients des fournisseurs de ce type de solutions. Entre 2008 et 2010, la croissance annuelle enregistrée dépasse largement les 10%. Les applications disponibles touchent plusieurs domaines dont les ressources humaines, les courriels, la gestion de la relation client, la finance et comptabilité, etc.

Fonctionnement des solutions en mode SaaS

Les solutions en mode SaaS ou Software as a Service s’adressent aux utilisateurs qui souhaitent bénéficier des logiciels dont ils ont besoin sans avoir à s’acquitter de la licence.  Elles attirent la préférence des entreprises et des particuliers parce qu’ils sont simples d’utilisation et pratique. Grâce aux solutions en mode SaaS, les utilisateurs externalisent leur système d’information notamment en messagerie électronique et en sécurité informatique. Les dépenses engagées seront assimilées comme étant des charges de fonctionnement au lieu d’un investissement. La durée du contrat d’abonnement est souvent de un an renouvelable.

Les points forts et les points faibles des solutions en mode SaaS

Les solutions en mode SaaS sont très avantageuses en termes de coût. Elles reviendraient moins chères par rapport aux investissements que les professionnels et les particuliers auront à débourser pour l’infrastructure, les licences des logiciels et la maintenance. Par contre, les dépenses liées à la mise en œuvre et à la formation du personnel constituent encore un obstacle pour le passage de nombreuses entreprises à ces solutions en mode SaaS. Comme elles sont déjà préexistantes, les utilisateurs économiseront sur le temps de déploiement. Souples et adaptables, les solutions en mode SaaS peuvent être personnalisées suivant les besoins de chaque utilisateur.

Malgré la performance des solutions en mode SaaS, elles possèdent également quelques points faibles notamment du point de vue sécurité. Les utilisateurs déplorent par exemple le stockage de leurs données personnelles et professionnelles sur le serveur du prestataire, ce qui les rend vulnérable.  La délocalisation des données les rend facilement accessible si bien qu’elles ne sont pas à l’abri des fuites et des vols.

Quelques précautions à prendre avant d’adopter les solutions en mode SaaS

Avant de se décider, les entreprises ou les particuliers doivent tout d’abord mesurer les plus apportés par les solutions en mode SaaS à leurs activités : allègement des charges, regain de clientèle, accès à de nouvelles fonctionnalités, etc. Le choix doit porter sur des solutions ayant déjà des interfaces web. En fonction de leurs besoins, les entreprises et les particuliers doivent réfléchir s’ils doivent externaliser la totalité de leur infrastructure ou choisir quelques modules pertinents. Il faudrait également s’informer sur les services après-vente c’est-à-dire la maintenance, l’évolution, la sauvegarde, etc. proposés par les fournisseurs en prévision de toute indisponibilité ou panne technique des solutions en mode SaaS.

Les autres usages courants des solutions en mode SaaS

L’usage des solutions en mode SaaS est très diversifié. Elles peuvent être utilisées pour mettre en place un portail web, pour stocker et gérer électroniquement les documents de l’entreprise, pour créer un groupe de travail, pour partager des fichiers confidentiels sans que le destinataire puisse accéder à votre espace personnel, etc.

Tagged with: , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :