Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Baisse et regain d’activité du spam

Posted in Phishing, Spam, Statistiques by fqdn on 12 janvier 2012

Durant l’année 2010, le volume de spams enregistrés par les spécialistes de la sécurité dans le monde a connu une variation importante. Le nombre a particulièrement baissé entre le mois de juillet et le mois de décembre. Cette tendance sur la baisse  du volume de spams a continué durant l’année 2011.

Les origines de la baisse du spam
La lutte contre le botnet a beaucoup influé sur cette baisse du courrier électronique. C’est un réseau d’ordinateurs contrôlés à distance par les spammeurs dans le but de collecter de nombreuses adresses électroniques ou d’envoyer massivement des courriers illicites vers les boites de messagerie électronique des utilisateurs.

Durant l’année 2010, plusieurs réseaux importants de botnets ont pu être décapités par les services de police. On peut citer en exemple le réseau Bredolab qui regroupe pas moins de 30 millions d’ordinateurs infectés dans le monde. Sa fermeture a fortement influencé le volume de spam ayant circulé sur le réseau qui était en baisse de 8% à 9% durant une certaine période avant de reprendre un cours normal.

La fermeture momentanée pour des raisons inconnues du botnet dénommé Rustock, réseau d’ordinateurs russe a également eu un impact sur l’envoi de spam en 2011. L’arrestation de spammeurs en Russie a également incité les autres à mettre profil bas pour un certains temps.

Le spam pharmaceutique gagne du terrain
Le spam pharmaceutique occupe une place prépondérante dans le volume de courriers indésirables circulant sur le réseau chaque jour. Un à deux emails sur quatre vantent le mérite de certains médicaments sur Internet et incitent les personnes ciblées à en faire l’acquisition. Les réseaux sociaux sont également devenus l’outil de propagation préféré des spammeurs depuis quelques années.

Les secteurs d’activités les plus spammés du moment
En dehors du secteur pharmaceutique, d’autres branches d’activité font l’objet d’une cyber-attaque massive de la part des spammeurs. On peut citer à titre d’exemple les établissements bancaires et les organismes financiers. Ils attirent la convoitise des personnes malveillantes à cause des données sensibles et des informations personnelles qu’ils contiennent. L’ingénierie, l’éducation et la grande distribution n’échappent pas non plus aux intentions malveillantes des spammeurs. Les spams envoyés n’envahissent pas seulement les boites de réception électroniques des utilisateurs mais véhiculent plusieurs programmes malveillants tels que les virus, les chevaux de Troie, le phishing, les attaques par déni de service, etc.

Tous les pays sont concernés par le spam. Dans certains pays comme l’Allemagne, les Pays-Bas, la Chine, les Etats-Unis, l’Australie et le Royaume-Unis, le taux de spam véhiculant sur le réseau dépassent les 90%. Au Japon et au Canada, le trafic de spam reste encore en dessous de ce taux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :