Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Les campagnes marketings assimilées comme spam

Posted in Emailing, Spam by fqdn on 23 septembre 2012

Le spam est un courrier indésirable c’est-à-dire non sollicité par les utilisateurs. Il est généralement envoyé aussi bien dans la boite de réception des particuliers que sur les serveurs de messagerie des entreprises. Les inconvénients liés au spam sont nombreux : perte de productivité, encombrement du serveur et de la bande passante, transmission de logiciels malveillants, discréditation de l’adresse e-mail, etc. Certaines pratiques marketings sont souvent assimilées comme étant des spams. C’est par exemple le cas de la campagne d’e-mailing et du marketing viral.

 

La campagne d’e-mailing est indispensable aux entreprises. Elle lui permet de rehausser son chiffre d’affaires mais également de se faire connaître un peu plus sur le marché. C’est une formule juteuse dont l’abus peut provoquer la perte des entreprises. Las de l’envahissement du spam, les internautes n’hésitent pas à éliminer tous les courriers illicites en provenance d’un expéditeur inconnu. Le spam et la campagne d’e-mailing ont cette caractéristique en commun c’est-à-dire que leur envoi n’ont pas reçu l’aval des utilisateurs la plupart du temps.

 

La différence d’une campagne d’e-mailing avec l’envoi de spam est que la première est ciblée. Le courrier électronique ne touche que les personnes ayant des intérêts communs : même banque, salariés d’une entreprise, membres d’un club sportif, etc. La conduite d’une campagne d’e-mailing est soumise à plusieurs règles de base : bannissement des mots-clés considérés comme spam, respect du temps et des horaires d’envoi, étude du contenu, ciblage des destinataires, etc. L’objectif est que le message envoyé ne puisse être considéré comme un spam.

 

En général, les utilisateurs restent sur leur garde face à un courrier indésirable même si celui-ci est reçu dans le cadre d’une campagne d’e-mailing. La mise en place d’au moins un logiciel anti-spam permet d’éliminer l’essentiel des spams atterrissant sur leur messagerie électronique. Le blacklisting est par exemple une technique anti-spam permettant de bloquer tous les messages électroniques émanant d’un destinataire figurant dans la liste noire.

 

 

Le marketing viral est une technique consistant à promouvoir un produit ou une marque via les recommandations des destinataires d’un message publicitaire. Au commencement, les entreprises seront chargées de l’envoi de ce dernier auprès d’un panel de clients susceptibles d’être intéressés par leurs propositions.

 

La réussite du marketing viral est conditionnée par les méthodes utilisées. L’e-mailing est le plus courant pour cibler les personnes présentes sur Internet. Malheureusement, le message envoyé est souvent considéré comme un spam car son envoi n’a pas reçu l’aval des destinataires. L’usage d’autres méthodes comme les jeux, les offres promotionnelles, la campagne vidéo,  le parrainage, etc. sera plus efficace.

 

Contrairement au spam, le marketing viral n’est pas l’œuvre d’une personne malveillante. Ce sont les clients satisfaits des produits ou des services qu’ils ont obtenus qui répandent la notoriété des entreprises auprès de leurs proches et leurs entourages. Il s’effectue selon les règlementations juridiques en vigueur. Le coût d’un marketing viral est moins élevé. Toutefois, le message véhiculé devra être convaincant et attractif pour que les consommateurs ne puissent pas l’assimiler à un spam dont il faut se débarrasser au plus vite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :