Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Attaques DDos : combat acharné entre deux géants du web

Posted in Actualité, Anti-spam, Divers..., Serveur DNS et analyse DNS by fqdn on 2 avril 2013

La presse mondiale vient de dénoncer une lutte acharnée entre deux géants du web. Il s’agit de Spamhaus, un organisme de lutte contre le spam et de Cyberbunker, un hébergeur néerlandais de sites Internet. Leur conflit risque de mettre à mal le trafic web au niveau mondial.

Une guerre ouverte entre les deux entités

Cette hostilité entre les deux organisations a entrainé une attaque massive par déni de service ou DDos, le plus important jamais enregistré jusqu’à aujourd’hui. Depuis son lancement, une perturbation globale des réseaux Internet a été enregistrée par les experts dans plusieurs pays. D’ici peu, la continuité de cette attaque par déni de service risque de priver plusieurs millions d’utilisateurs de divers services accessibles uniquement en ligne. Quelques sites Internet ont déjà subi un certain ralentissement momentané ces derniers temps.

Le conflit d’intérêt au cœur de la dispute

Deux acteurs sont au cœur du conflit. D’une part, il y a Spamhaus qui est un organisme à but non lucratif implanté à Londres et à Genève. Il a pour mission de faciliter les démarches des fournisseurs d’accès Internet dans la lutte contre le spam. D’autre part, on retrouve Cyberbunker, un hébergeur web néerlandais. Dans son activité, celui-ci est très libéral concernant les contenus des sites Internet qui collaborent avec lui. Seules les données relatives au terrorisme et à la pédopornographie seront  restreintes. C’est pour cette raison que Spamhaus a décidé de classer Cyberbunker sur la liste noire des émetteurs de pourriel. Ce dernier a donc été bloqué chez bon nombre des partenaires du premier.

Pour l’hébergeur néerlandais Cyberbunker, cette action est une forme d’abus de position. Il a donc décidé de s’associer avec des organisations criminelles originaires de Russie et d’Europe de l’Est, ayant en leur pouvoir plusieurs botnets d’envergure, pour mener une vaste attaque DDos. Les volumes de données expédiés s’élèvent à 300 gigabits par seconde selon les experts en sécurité informatique.

Jusqu’à présent, l’organisme de lutte contre le spam Spamhaus arrive à encaisser cette attaque massive par déni de service à cause de la répartition de son infrastructure dans plusieurs pays. D’après les experts, cette organisation serait en possession de 80 serveurs implantés partout dans le monde. En outre, un grand nombre d’entreprises d’envergure mondiale telles que Google donnent son appui à Spamhaus en mettant à sa disposition toutes les ressources nécessaires afin qu’il puisse atteindre son objectif. Si la mise à mort de cette organisation n’est pas à craindre, le principal souci se trouve du côté du trafic mondial qui risque d’être fortement perturbé dans le futur.

Quelques notions sur l’attaque par déni de service

L’attaque par déni de service est une vraie menace pour les utilisateurs d’Internet.  C’est une invasion massive qui peut être menée par l’intermédiaire des ordinateurs zombies. L’objectif serait d’inonder le réseau et le mettre hors service ou de perturber voire même bloquer l’accès à un service web ciblé. Si cette menace informatique a fait son apparition dans les années 80, la première attaque DDos n’a été portée à la connaissance du public qu’au début de l’année 2000. Pour les sites web d’envergure, une attaque par déni de service peut engendrer des pertes financières inestimables. Heureusement, plusieurs solutions permettent actuellement de la neutraliser ou du moins l’affaiblir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :