Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Accès Internet et logiciels sans licence : plaies pour les entreprises

Posted in Divers..., Statistiques, Virus by fqdn on 14 avril 2013

L’accès Internet est au cœur de l’activité des entreprises partout dans le monde, surtout pour la messagerie électronique, et elles ne peuvent plus s’en passer. Mais d’après un sondage réalisé par des professionnels en la matière, bon nombre de sociétés implantées en Allemagne, aux Pays-Bas et en France se plaignent de la mauvaise qualité des services de connectivité alloués par leurs fournisseurs d’accès Internet.

 

 

La lenteur et la sécurité en tête de liste

 

Sur le territoire français, 32% des entreprises ont montré leur insatisfaction face aux services proposés par leur fournisseur d’accès Internet. Et 19% d’entre elles se sentent bloquées par la lenteur de la connexion. Aux Pays-Bas, l’insatisfaction des entreprises est particulièrement importante. 47% d’entre elles ont avoué leur déception car elles s’attendaient à une amélioration des services proposés par leurs fournisseurs d’accès Internet face aux changements de leurs besoins.

 

Concernant les secteurs d’activité, ce sont les entreprises exerçant dans le milieu du service public qui se sentent les plus pénalisés par la mauvaise qualité de l’accès Internet. Elles sont suivies de près par 44% des entreprises proposant des services financiers. Pour ces dernières, les fournisseurs d’accès Internet sont dans l’incapacité de leur proposer un « contrat de niveau de service sur mesure ». Dans le secteur médiatique et du divertissement, c’est plutôt la lenteur du débit qui dérange les entreprises.

 

La sécurité des données est également un souci permanent pour les entreprises car 18% des sondés l’ont évoquée. Mais d’après l’organisme qui a mené l’étude, les sociétés ont une part de responsabilité dans l’insuffisance des normes de sécurité existantes en matière de connexion Internet. Les budgets financiers alloués par les entreprises à ce poste ne permettent pas aux prestataires d’évoluer vers le sens ou ils le souhaitent. Malgré cette situation, la sécurité est le premier critère recherché par 31% des entreprises avant de choisir un fournisseur d’accès Internet. Pour 22% des sociétés sondées, leur priorité va plutôt à la largeur de la bande passante et le prix est primordial pour 16%.

 

 

Les entreprises françaises et le piratage de logiciel

 

L’usage de logiciels sans licence est monnaie courante dans plusieurs pays du monde entier selon les experts même en entreprise. En France, 37% des entreprises en ont fait usage durant l’année 2011 selon les experts malgré les campagnes de sensibilisation mises en place. Le manque à gagner pour les éditeurs de logiciels se chiffre chaque année à plus de 1 milliard d’euros.

 

Selon une étude menée par IDC, 78% des logiciels pirates téléchargés via une « plate-forme peer-to-peer » sont infectés par des malwares : chevaux de Troie, virus, spyware, etc. et risquent de porter préjudice aux infrastructures physiques de l’entreprise. Les pertes financières engendrées par le nettoyage et la maintenance des ordinateurs peuvent donc se chiffrer à plusieurs dizaines de millions d’euros.

 

Une fois au cœur du système informatique de l’entreprise, les malwares peuvent s’attaquer au système informatique de l’entreprise et rendre vulnérable plusieurs application dont la messagerie électronique. Et face à un logiciel sans licence, il est difficile de mettre à jour les solutions de sécurité mises en place, ce qui ne fera qu’empirer la situation.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :