Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Préservation de l’anonymat sur Internet

Posted in Divers..., Uncategorized by fqdn on 15 novembre 2013

La préservation de l’anonymat sur Internet est à la fois positive et négative. Chaque utilisateur laisse beaucoup de traces lors de son passage en ligne : date et heure de connexion, enregistrement de l’adresse IP, historique des sites Internet consultés, le navigateur utilisé, etc. Il est quand même possible de dissimuler toutes ces informations si les utilisateurs le souhaitent vraiment.

 

 

Pourquoi cacher son identité sur Internet

 

Généralement, une personne souhaite cacher son identité lorsqu’elle a des intentions douteuses ou qu’elle envisage de réaliser des activités malveillantes. Elle préserve son anonymat par exemple pour diffuser et vendre des images à caractère pornographique, pour mener une campagne de spamming ou encore pour véhiculer de fausses informations en ligne.

 

D’un autre côté, la préservation de l’identité n’est pas toujours réalisée pour de mauvaises raisons. Il arrive qu’un utilisateur cache son identité par souci de discrétion. Il ne souhaite pas tout simplement que son adresse IP tombe sous la main d’une personne malveillante et fasse partie de sa base de données en vue d’un envoi massif de spam par exemple.

 

Il est également possible que cette personne envisage de mieux protéger ses données personnelles et professionnelles mais qui ne pourra pas se passer d’Internet à cause des fonctions qu’il occupe. C’est par exemple le cas d’un journaliste d’investigation qui, pour des raisons de sécurité, n’hésite pas à brouiller ses pistes afin de ne pas éveiller les soupçons des personnes enquêtées. C’est également le cas des internautes qui publient des articles de façon anonyme sur des sites s’occupant de la politique afin de ne pas être inquiétés.

 

 

Comment préserver son anonymat sur le web ?

 

La principale solution proposée par les spécialistes de la sécurité sur Internet est d’utiliser un serveur proxy. En s’interposant entre les utilisateurs et le web, il pourra accomplir plusieurs opérations dont le filtrage des adresses IP pouvant émettre des emails, placement d’informations courantes en cache pour désencombrer la bande passante, formatage de données avant l’envoi vers des périphériques mobiles, masquage de l’identité des utilisateurs, etc. Dans ce dernier cas, ce sera l’adresse du serveur proxy qui restera visible sur Internet et non celles des utilisateurs. Pour éviter tout problème de sécurité, il faudra s’assurer de la fiabilité et de la légitimité du serveur proxy.

 

La deuxième solution proposée pour préserver l’anonymat sur Internet est d’utiliser le réseau de serveurs dénommé Tor ou The onion router. Lors d’une demande de requête sur le web, les données de l’utilisateur transiteront de manière cryptée à travers diverses interconnexions en prenant un chemin aléatoire. L’inconvénient de cette proposition est qu’elle ne sera accessible que sur certains plug-ins et applications.

 

Ce qu’il faudra se rappeler est que même si l’anonymat est préservé lorsque les utilisateurs surferont sur Internet, il tombera lorsqu’ils envisageront de se connecter à un site web privé ou marchand : pour accéder à leur compte bancaire en ligne par exemple ou encore pour se rendre sur des sites de vente aux enchères pour acheter un produit. L’identité de l’acheteur ainsi que ses coordonnées personnelles seront requises pour y accéder.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :