Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Le poids d’une infection informatique

Posted in Anti-virus, Divers..., Virus by fqdn on 5 août 2014

filtres-securiteLorsque le niveau de protection mis en place est peu élevé, l’infection informatique gagne du terrain. Que ce soit pour les particuliers ou les entreprises, toutes les formes de cyber-attaques ont un coût, que ce soit économique ou financier. Pour les pirates, la rentabilité est au rendez-vous la plupart du temps.

 

La valeur de l’infection informatique chez les utilisateurs

Les utilisateurs d’Internet se divisent en deux groupes : les particuliers et les entreprises. En termes de coût financier, les pertes peuvent être directes ou indirectes. On qualifie de frais directs les dépenses engendrées par le vol de données, par l’escroquerie ou le gel du site web pendant un certain laps de temps. Par contre, on appelle coût indirect les charges à payer par les utilisateurs suite à une infection par des virus, des chevaux de Troie, des vers, des spywares, etc.

 

Les frais à débourser restent les mêmes aussi bien chez les particuliers que chez les professionnels : réparation des postes de travail infectées, poids financiers des données perdues, le prix de la solution de remplacement, le temps perdu, etc. Toutefois, les pertes encaissées par les premiers sont moins importants que les dépenses à payer par les entreprises. Si le coût des infections informatiques se chiffre à environ 18,64 milliards chez les particuliers, les frais atteignent près de 372,80 milliards chez les professionnels.

 

Les origines de l’infection informatique sont nombreuses. Mais en général, les malwares s’infiltrent dans le système d’exploitation suite à l’installation d’un logiciel pirate par les utilisateurs sur leur poste de travail. Chez les particuliers, l’utilisation d’une solution de sécurité dépassée et l’absence de mise à jour peuvent leur coûter chères. A l’instar d’un ransomware par exemple, la désinfection, l’achat d’un nouveau logiciel et l’installation d’un outil peuvent revenir à une centaine d’euros. En cas de vol de données bancaires, les pertes peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros.

 

Pour les particuliers, l’infection informatique peut porter préjudice à la vie privée. Pour les entreprises, elle touche de près leur notoriété et leur activité. En plus, les données perdues peuvent ne plus être récupérées.

 

 

Le poids de l’infection informatique pour les pirates

Les pirates entreprennent une attaque informatique dans le but de la rentabiliser. En général, les plus doués peuvent obtenir un important retour sur investissement. Ils arrivent également à minimiser les fonds utilisés : louer un réseau de botnet ou un serveur pour la campagne, acheter les malwares ou les outils nécessaires, monnayer la base d’adresses emails des personnes à cibler, etc. Les activités les plus rentables pour les pirates sont le phishing, le ransomware, l’attaque par déni de service et la revente de données informatiques.

 

L’ouverture du système d’information mobile : téléphones portables connectés à Internet, smartphones, tablettes, etc. et l’arrivée des nouvelles technologies sur le marché ont favorisé l’infection informatique. Les pirates s’intéressent encore plus aux données qu’ils contiennent qu’aux appareils eux-mêmes. Dans le milieu professionnel, l’usage de ces terminaux mobiles est de plus en plus courant. Les entreprises qui ne mettent donc pas de solutions de sécurité efficaces sont susceptibles d’être vulnérables face aux attaques des personnes malveillantes.

Publicités

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Riko said, on 16 juillet 2014 at 02:44

    Bon article. C’est vrai qu’on entend dire que les nouvelles technologies comme les tablettes et smartphones sont moins bien protégés que les ordinateurs. On devrait le signaler au grand public lors de leur achat par exemple qu’ils doivent bien faire en sorte d’installer de bonnes protections, ce qui leur éviterait beaucoup de souci…
    La protection est la chose la plus importante dans l’utilisation de la technologie. Même si je reste persuadée que même le meilleur système de protection au monde a une faille quelque part.

  2. […] Source: fqdn.fr […]

  3. Agence de communication web said, on 14 août 2014 at 19:03

    Un très bon article.
    il est important pour les entreprises plus que les particuliers de faire face aux attaques des informatiques puisqu’ils ont plus d’informations confidentielles mais ça n’empêche pas que les particuliers aussi doivent se méfier lors de leur navigation sur le net

  4. aston02d said, on 24 août 2014 at 20:14

    Il faut toujours rester vigilent, bien réfléchir avant de cliquer quoi que ce soit, lire attentivement les conditions et bien vérifier les cases à cocher. Un bon pack sécurité aussi s’impose, composé d’un antivirus solide, d’un anti-spam et d’un anti-phishing du genre Lastpass. Bref, mieux vaut prévenir que guérir…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :