Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Les malwares durant l’année 2014

Posted in Actualité, Anti-virus, Virus by fqdn on 22 octobre 2014

spams-et-securite-informatiqueEn 2014, le nombre de malwares recensés sur le web ne diminuent point malgré la lutte acharnée contre eux. Leur particularité ? Les virus, les vers, les chevaux de Troie, etc. deviennent de plus en plus puissants et sophistiqués. Ils s’attaquent non seulement aux particuliers et aux entreprises mais également aux grandes institutions gouvernementales ou non. Ci-après quelques malwares qui ont marqué les esprits durant ces trois premiers trimestres de l’année 2014.

 

Le virus informatique Snake

Né en 2006, le virus informatique Snake sévit de plus en plus dans le monde notamment en Ukraine. Par rapport à la version antérieure, celle d’aujourd’hui est devenue de plus en plus complexe. L’avis de ceux qui ont étudié le virus diverge quant à son origine. Certains pensent qu’il est l’œuvre d’un pays tandis que d’autres le voient comme une attaque perpétrée par des activistes. Ces deux auteurs ont la compétence, les moyens et la connaissance requis pour mener à bien une cyber-attaque.

 

Snake représente un grand danger pour les infrastructures car une fois infiltré, il peut avoir accès à tous les systèmes. En outre, il peut rester inactif pendant plusieurs heures pour être indétectable.

 

 

Le virus informatique Dragonfly

Dragonfly a été découvert par un grand éditeur de logiciel de sécurité informatique en 2013. L’enquête sur l’auteur de ce malware mène vers un Etat situé en Europe de l’Est. Il a été utilisé pour espionner plusieurs pays : Espagne, Italie, France, Allemagne, Etats-Unis, Pologne et Turquie et a causé des perturbations voire même des dommages à leurs infrastructures. Dragonfly se sert de spams avec pièces jointes infectées pour atteindre ses cibles. Les entités touchées n’ont pu prendre connaissance de l’attaque que lorsqu’elles ont été informées.

 

 

Superman, un super-héro pris pour cible par les cybercriminels

D’après l’annonce faite par un éditeur de logiciels de sécurité connu, le super-héro Superman et sa gloire font le bonheur des pirates. En effet, ils profitent de sa retombée médiatique pour perpétrer des phishing, installer des logiciels espions et des virus ou encore envoyer des spams en son nom.

 

 

Le ransomware soi-disant de la police nationale

Le ransomware est un procédé visant à bloquer le PC d’un utilisateur à l’aide d’un malware afin qu’il ne puisse plus accéder à toutes ses données informatiques. Récemment, les pirates ont utilisé le nom de la police nationale pour mieux contraindre les victimes à payer la « rançon » contre le déblocage de leur ordinateur. Une alerte a donc été lancée par cette entité afin de prévenir les internautes sur le non fondement du ransomware. Face au blocage du PC ou ransomware, les spécialistes en sécurité informatique recommandent aux victimes de ne pas payer mais de nettoyer leur infrastructure.

 

 

Le malware Backoff : dévoreur de données bancaires

Baptisé Backoff, ce malware a fait parler de lui aux Etats-Unis. Il cible les magasins utilisant des terminaux de paiement. Une fois introduit dans ces appareils, ce virus collecte les données bancaires des personnes ayant fait leur achat dans les boutiques avec une carte de crédit. En Amérique, le nombre de victimes se chiffre actuellement à plus d’un millier. Une alerte a déjà été diffusée par les autorités américaines afin que les utilisateurs de terminaux de paiement puissent sécuriser leurs appareils.

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Les malwares durant l’année 2014 |... said, on 23 octobre 2014 at 07:49

    […] En 2014, le nombre de malwares recensés sur le web ne diminuent point malgré la lutte acharnée contre eux. Leur particularité ? Les virus, les vers, les chevaux de Troie, etc. deviennent de plus en plus puissants et sophistiqués.  […]

  2. […] Source: fqdn.fr […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :