Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Le spammeur se fait spammer

Posted in Actualité, Anti-spam, Emailing by refisere on 18 juin 2015

Spam

Être considéré comme un spammeur, ça ne plaît à personne surtout quand on est de bonne foi. Voilà pourquoi nous allons vous expliquer comment faire pour ne pas être rangé dans cette case et d’ainsi parvenir à faire aboutir vos mails à la bonne boite aux lettres.

Le spam est un véritable fardeau qui embête pour rester poli plus qu’autre chose. Il n’y a rien de plus frustrant de voir atterrir son travail dans le répertoire spam de vos lecteurs. Plusieurs solutions existent pour éviter cela comme par exemple faire appel à un service d’emailing pour obtenir d’excellents résultats. Ces services sont là pour vous aider à faire atterrir vos mails dans les bonnes boîtes sans avoir à passer par la case spam ou pire d’être blacklisté.

Sans vouloir faire de pub, l’un des meilleurs services du marché reste aujourd’hui mailchimp, seul problème, il n’existe encore qu’en anglais mais des forums sont là pour vous aider à faire vos pas. En tant qu’e-marketer, vous allez devoir envoyer énormément de mails pour faire connaitre vos produits ou autres et si vous partez seul à l’aventure sans l’aide d’un outil efficace. Il y de forte chance que vos courriers n’arrivent jamais à destination car tous les fournisseurs d’accès à internet cherchent aujourd’hui à diminuer drastiquement le nombre d’emails indésirables qui circulent sur le réseau et sachez qu’il n’y aura aucune négociation possible.

Même si vous êtes un honnête e-marketer, vous pourrez être considéré comme un spammeur, ce n’est pas très grave me direz-vous, eh bien non car si un grand FAI, tel orange,  reçoit ne serait-ce que quelques rapports de spam en rapport avec votre emailing, il va se mettre à bloquer tous les emails provenant de votre serveur, et là adieu la communication par mail, il faudra trouver autre chose.

Gardez bien en tête que tant que vous avez collecté vos emails de façon légale, et que vous pouvez démontrer sans l’ombre d’un doute que le rapport de spam n’est qu’une simple erreur, alors vous êtes sur la bonne voie. Mais si une seule question se pose sur la provenance de votre listing clients, alors vous pourrez assimiler cela à devoir mettre la clé sous la porte.  C’est pourquoi nous vous conseillons un système de double opt-in ainsi que d’utiliser un prestataire d’envois d’emailing qui prohibe l’utilisation des listes louées ou de listes opt-out, interdites en France. Les listes louées et celles en opt-out sont bien trop génératrices de problèmes pour être considérées.

Le rapport de spam, c’est quoi ? Si une personne considère que l’email que vous lui avez envoyé est un spam il le labellisera comme tel et vos courriers à l’avenir iront directement dans sa boîte de spam sans passer par sa boîte aux lettres. Lorsqu’il fait cela, un « rapport d’abus » est souvent créé et envoyé à son fournisseur d’accès. Beaucoup d’utilisateurs ne savent même pas qu’un tel engrenage est mis en route. Beaucoup pensent que le bouton « Spam » est un moyen pratique de se désabonner de votre emailing. Si le FAI reçoit un certain nombre de ces rapports, il vous enverra un message automatique vous mettant en garde. Si vous utilisez un prestataire comme Mailchimp, alors l’adresse d’expédition sera « @mailchimp.com » et les emails de complaintes seront envoyés au bureau de règlement des plaintes.

Comment éviter d’être considéré comme un spammeur. Déjà c’est malheureusement souvent la faute de l’expéditeur, eh oui de l’e-marketer, pourquoi ? Il y a certains pièges à éviter car même si vous récoltez des adresses au travers d’un formulaire rempli sur votre site internet, il faut agir vite. Vos clients reçoivent sans cesse des newsletters et ne se souviendra même plus après quelque temps de votre site et enverrons votre courrier directement en spam sans même prendre le temps de l’ouvrir, quel travail gâchez n’est ce pas ?

Autre cas typique, L’e-marketer prend place à une conférence. L’organisation de la conférence lui remet une liste de participants sous forme d’emails. Plutôt que de demander l’accord des participants au travers de l’envoi d’une invitation, il récupère le listing pensant avoir l’accord des personnes et se met à envoyer des newsletters, des promotions ou encore Acheter ou louer un fichier client d’une autre entreprise en les ajoutant simplement dans notre liste de diffusion sans leur demander leur accord.

Comme vous pouvez le voir, dans tous ces cas il y a un point commun. Un élément manque, l’accord de votre lecteur. Même si ces techniques sont souvent légales, le consentement de la personne manque et c’est ce qu’il y a de plus important. La légalité c’est bien, mais avec le consentement du lecteur, c’est beaucoup mieux.

Quelques principes de base pour terminer afin de vous éviter le pire et faire en sorte que votre travail ne termine pas à la poubelle. Utilisez le plus souvent possible voir en permanence la méthode de double opt-in. Cette méthode vous permet d’avoir une preuve que chaque personne à qui vous envoyez votre emailing, a bien donné son consentement. Même s’il s’agit de vos clients, ne leur envoyez pas des emails promotionnels sans leur consentement. N’utilisez jamais de liste achetée. Ne masquez pas votre lien de désinscription, faites-en un élément proéminent, preuve de votre honnêteté, les gens en raffolent de nos jours. Assurez-vous que votre emailing inspire confiance. Si vous n’êtes pas webdesigner, embauchez-en un et enfin indiquez toujours la fréquence de réception de votre emailing quand une personne s’y inscrit, si une personne s’enregistre pour recevoir une newsletter mensuelle, mais que vous lui envoyez aussi des emails promotionnels hebdomadaires, alors il y a de forte chance qu’il signale votre emailing comme spam.

Si vous respectez bien toutes ses consignes, il y a peu de chance que vos emails terminent dans la boîte de spam.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :