Spam, anti-spam, mta, email, fqdn

Surveiller toujours votre boîte email

Posted in Actualité, Emailing by refisere on 19 octobre 2015

Concept of sending e-mails from your computerCertainement la façon la plus simple pour n’importe quel novice en piratage informatique, le mail est aujourd’hui largement utilisé pour pirater n’importe quel système. La facilité est-elle que même des amateurs de premiers plans peuvent à l’aide d’un simple tutoriel trouvé sur youtube créer et envoyer des liens afin de corrompre des informations sur votre vie privée ou encore sur une entreprise.

Peu protégés, les mails donnent des sueurs froides aux spécialistes de la sécurité informatique. Il existe pourtant des systèmes pour les crypter, mais sont-ils vraiment efficaces ? Le protocole mail est préhistorique, il remonte à la conception d’Internet dans les années 1975-1980 car à l’origine, n’oublions pas qu’internet fût créer pour être un monde ouvert, offrir à toutes les nations la possibilité de communiquer sans frontières et sans limites de temps.

Il existe bien des systèmes permettant de crypter ses mails, mais ils exigent que le destinataire reçoive la clef de déchiffrement, une transmission qui elle-même peut être risquée. Mais aujourd’hui moins de 10% des internautes utilisent des mails cryptés, ce qui laisse une marge extrêmement large pour tout bon hacker qui se respecte.

Pour vous expliquer en quelques mots comment fonctionne l’envoi d’un mail de nos jours, c’est très simple. C’est comme envoyer un courrier par la poste, tout simplement, nous en sommes là. Si on part de ce principe qui est réel, de nombreux intermédiaires peuvent lire votre courrier, votre collègue au bureau, celui qui est au tri, celui qui va livrer et j’en passe. Pour les mails, c’est donc identique sauf que pour le coup, vous avez énormément plus d’intermédiaires puisque c’est le monde entier.

Pour continuer sur l’image de la carte postale, le chiffrement ajoute une enveloppe. La plupart des logiciels de chiffrement sont plutôt bons, selon les spécialistes du secteur. Et si on peut quand même arriver à « casser » la clef après plusieurs jours de calculs, le contenu du mail aura des chances d’être devenu obsolète. Restent deux inconvénients : le chiffrement peut empêcher le fonctionnement des équipements destinés à lutter contre les « malwares » (logiciels malveillants) chez le destinataire. Les logiciels de chiffrement peuvent en outre être dotés d’une « backdoor », une porte dérobée inconnue de l’utilisateur légitime, qui donne un accès secret.

Alors que faire ? Voici plusieurs rappels de règles simples à appliquer pour éviter d’être espionné, elles sont simples mais pourrons nous vous faire dormir tranquille.  Utilise un mot de passe solide, et la validation en deux étapes quand c’est possible, méfiez-vous de l’hameçonnage, technique qui consiste à se faire passer pour un organisme officiel afin de vous faire cliquer là où vous ne devriez pas, ne cliquez jamais sur un lien douteux dans un mail, si vous avez un le moindre doute, fuyez, idem pour les pièces jointes, utilisez plusieurs adresses mails, cela peut être pénible mais encore une fois cela pourra vous faire dormir tranquille et enfin chiffrer si possible vos emails sensibles.

Ces précautions sont les plus basiques mais les plus couramment utilisés par les hackers, rester prudent et vigilant, soyez toujours sur la défensive tant qu’une réelle révolution n’aura pas eu lieu.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :