L’hyper connexion des employés menace la sécurité informatique des entreprises


En France, 86 % des salariés interrogés déclarent utiliser leurs terminaux personnels pour accéder aux données de leurs entreprises. Des salariés qui font des heures supplémentaires  de chez eux c’est bien mais s’ils mettent en danger la protection de l’entreprise, est-ce vraiment une solution alternative ?

Car une fois qu’on sort du cadre de la boite, c’est sa propre protection qui fait office de barrage pour tous les virus et bien souvent on est mal protégé ou du moins beaucoup moins bien que le serait une entreprise. Alors que faire et que conseiller aux entreprises pour éviter tout problème ? Pas grand-chose car chaque entreprise est au courant des menaces que cela comporte de laisser ses employés avoir accès aux données confidentielles, c’est donc plutôt à l’entreprise de donner des accès limites, des accès non risqués qui mêmes pirates ne mettraient pas en danger l’entreprise.

Facile à dire mais moins à faire car en réalité limiter les accès revient à dire qu’on dit au salarie de travailler que sur un type d’outil et on l’empêche de faire son travail convenablement et puis il y a le problème des boites mails qui doivent restes constamment consultables et on le sait mieux que quiconque la meilleure porte d’entrée pour les virus reste le mail ou le plutôt le spam. « La sécurité traditionnelle qui ne couvre que le réseau de l’entreprise et les ordinateurs du bureau laisse donc l’entreprise vulnérable », d’autant plus que seulement un tiers des travailleurs interrogés suivent les conseils de leurs employeurs quant à la sécurité informatique. « Ce qui signifie que les deux tiers restants enfreignent les principes de protection de leur entreprise ».

Donc il faut se poser la question suivante, est-ce-que les salariés hyper connectés sont une aubaine pour les entreprises ou sont-ils plutôt une menace ? Malheureusement selon une récente étude de Symantec, ces employés représenteraient en réalité une menace pour la société qui les emploie. Car en France, pour une grande majorité d’entre eux soit 86 %, c’est grâce à leurs terminaux personnels qu’ils restent branchés.

D’ailleurs, il ne s’agit pas tant de désinvolture que d’ignorance. Près de la moitié seulement des employés français (42 %) savent si leurs terminaux professionnels et personnels sont à jour en matière de sécurité. La même proportion déclare aussi ne pas faire la mise à jour automatique des paramètres de sécurité.

 

Il faut donc passer par l’éducation et toutes les entreprises ont plutôt intérêt à faire des formations dans ce sens et éduquer leurs salaries a mieux se protéger chez eux. Autres solutions pour les entreprises, payer eux-mêmes la protection adéquat à tous salariés qui travaille à domicile afin d’avoir un minimum de sécurité mais pas sûr que les entreprises soient prêtes à faire le nécessaire, affaire à suivre !

 

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur “L’hyper connexion des employés menace la sécurité informatique des entreprises

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :