Le hacker qui avait stoppé Wannacry a bien créé un malware bancaire


Ce sera une affaire que nous allons encore suivre dans nos colonnes dans les semaines voir les mois à venir, l’affaire Marcus Hutchins qui s’est rendu célèbre bien malgré lui selon ses dires en stoppant de manière fulgurante la propagation du virus désormais célèbre wannacry. Mais cette célébrité soudaine a amené les enquêteurs du FBI à se poser certaines questions sur l’honnêteté de Marcus, si bien qu’après avoir mené une enquête dans l’ombre et réuni assez de preuves selon eux pour l’accuser de six chefs d’inculpation, ont décidé de procéder à son interpellation le 02 aout dernier.

Elle s’est déroulé précisément à l’aéroport de Las Vegas où Marcus avait décidé de s’y rendre afin d’assister au célèbre rassemblement de hackers, le Def Con. Il a reconnu un peu plus tard un seul des six chefs d’inculpation, celui d’avoir créé le code du malware Kronos. Ce code permet de dérober, depuis son apparition en 2014, des données bancaires en Allemagne et en France, notamment. Pour le reste, les enquêteurs devront fouiller dans les données de Marcus mais pas sûr qu’ils y trouvent quelque chose.

Mais Marcus est un codeur et non un hacker avide de pouvoir. Des codeurs, il en existe partout dans le monde et beaucoup acceptent des contrats sans poser de questions, et leur code peut se retrouver dans un virus à leur insu, voilà pourquoi l’enquête risque d’être longue et soulever énormément de questions dans le monde des informaticiens d’où leur inquiétude. Selon le procès-verbal publié par le département américain de la justice, Marcus Hutchins est accusé d’avoir créé le trojan Kronos, puis de l’avoir mis à jour en 2015. Une seconde personne est aussi impliquée et accusée d’avoir fait la promotion du malware sur AlphaBay, le bazar du dark Web récemment fermé par les autorités. Une version de Kronos y a été vendue pour 2.000 dollars en 2015.

Pour la justice américaine, Marcus représente à l’heure actuelle un grand danger, voilà pourquoi il doit s’allouer d’une somme de 30.000 dollars de caution s’il veut comparaitre libre à son procès. Le piégeur piégé, Marcus en a fait les frais. En effet, c’est en vendant Kronos à des enquêteurs sous couverture qu’il s’est fait prendre, avant cela les enquêteurs du FBI ont enregistré des échanges entre Marcus et son laccolite qui joue en sa défaveur car l’accusation s’appuie aussi sur les extraits d’une discussion en ligne entre Marcus Hutchins et son co-accusé, dans laquelle il se plaint du montant reçu pour la vente du malware.

Marcus, britannique de naissance ne pensait pas une seule seconde que son voyage aux Etats-Unis allait prendre cette tournure cauchemardesque, et pourtant. Mais c’est fort d’une avocate dévouée à sa cause que l’affaire va être défendue car aujourd’hui Marcus est choqué et le monde de l’informatique aussi. Marcus à consacré sa vie  à travailler sur les malwares certes mais jamais dans l’intention de blesser les gens selon elle. Interdit à l’heure actuelle de quitter le territoire American, il est suivi H24 par un GPS et tout accès au web lui est interdit.

Marcus peut donc compter sur des amis qui le soutiennent mais il a aussi des détracteurs qui doutent de sa sincérité. Certains spécialistes de sécurité s’interrogent toutefois sur la nature réellement inopinée de cette découverte du « kill Switch » de Wannacry.

C’est une affaire qui va donc être longue et qui risque de révéler des secrets. Nous vous tiendrons informés en temps et en heure des évolutions de cette enquête car le feuilleton risque d’être passionnant mais aussi inquiétant.

Publicités

Un commentaire sur “Le hacker qui avait stoppé Wannacry a bien créé un malware bancaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :