Bon ou mauvais, le vrai visage des pirates informatiques est souvent flou


« Le système a besoin des pirates plus que les pirates ont besoin du système ». Cette phrase même si elle vous semble aberrante est pourtant vraie car sans les pirates ou hackers en anglais, peu se soucieraient de la sécurité informatique jusqu’au jour où tout le système tenterait à s’écrouler.

On a beau les admirer ou les détester, les pirates informatiques pourraient être  les robins des bois des temps modernes. Certains sont si forts qu’ils peuvent faire cesser les activités d’une multinationale sans même bouger de chez eux.  Ce qui est fascinant dans le monde des hackers, c’est que nous en trouvons à tous les âges et nul n’a besoin de faire de longues études, la passion et le repoussement des limites de soi s’occupent de tout.

On trouve dans le monde deux catégories de hackers, les gentils et les méchants si tentés qu’ils le soient vraiment. Les gentils eux travaillent toujours dans les limites de la légalité et savent s’arrêter quand le voyant passe au rouge. Ils n’ont de cesse de vouloir faire des recherches afin d’améliorer la sécurité informatique. Ils ne veulent pas faire de mal mais ils veulent aussi poursuivre leurs recherches.

De l’autre, il y a ceux qui se foutent éperdument de la légalité et certains n’ont même aucune limite. Leur but est de se livrer à des activités illégales dans le but de soutirer des informations ou de soutirer de l’argent ou encore de créer simplement des dégâts. Certaines attaques peuvent coûter très cher comme par exemple l’implantation du fameux virus Wannacry qui a mis au chômage technique pendant plusieurs jours de nombreuses grandes entreprises mondiales.

Le monde des hackers est vaste et ne cesse de s’étendre au fil des ans. Un hacker peut très vite passer de gentil à méchant si l’envie lui en prend car la frontière ne se franchit qu’avec un index. Voilà pourquoi aujourd’hui il est difficile de savoir s’il veut faire le bien ou le mal, s’il est bon ou mauvais. Il est vrai qu’un hacker qui vient se servir sur votre compte ou pirate votre carte bleue est gênant et ce sera loin d’être votre ami même si aujourd’hui les banques vous remboursent assez rapidement.

Mais tout le monde ou presque soutient le célèbre groupe de hackers « Anonymous » qui œuvre comme entre autres Wikileaks  au soulèvement des vérités et au démasquement des corrompus. Anonymous est une conscience collective de lutte contre les manipulations de l’esprit, je n’essaie pas de vous faire aimer le groupe mais juste de vous dire que les hackers ne sont pas tous mauvais et peuvent œuvrer pour le bien de tous car sans eux, nous serions peut-être encore plus des moutons.

Ces deux groupes ont révélé plus de secret en quelques années que nous aurions pu espérer en plusieurs décennies et tous les corrompus de ce monde craignent aujourd’hui de se faire démasquer et vivent ainsi dans la crainte permanente. Nous pouvons comparer sans peu de crainte que ce sont des héros des temps modernes qu’il faut soutenir et non blâmer, d’ailleurs à ce propos, nous n’avons encore jamais entendu des hackers d’Anonymous se faire arrêter ou des enquêteurs de Wikileaks se faire ennuyer à part le célèbre Julian Assange qu’on veut toujours aujourd’hui faire taire et qui a pris pour les autres.

Les hackers ne sont donc pas tous mauvais et ce nom n’est pas tout le temps synonyme de méchant mais plutôt de bienveillant. Après avoir lu ceci, peut-être regarderez-vous désormais d’un autre œil ces pirates de l’ombre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :