Sécurité informatique – comment le marché noir mène les entreprises dans le rouge


La performance, le rythme et la rentabilité sont les moteurs des entreprises modernes mais elles sont depuis trop longtemps maintenant, menacées par la cybercriminalité qui ne se contente plus d’attaquer de simples particuliers mais bien des entreprises de taille volumineuses car plus rien ne leur font peur. Car les entreprises doivent désormais faire avec, elles sont de plus en plus confrontées à des attaques qui mettent à mal leur réseau si bien que certaines enregistrent des pertes financières parfois très lourdes ainsi que des arrêts de production qui peuvent avoir des conséquences dramatiques.

Elles doivent aujourd’hui plus que jamais revoir partiellement voire entièrement leur système de défense et ce afin d’assurer la pérennité de leur système. Mais comment faire face à une recrudescence des attaques qui plus est parfois perfectionnées et d’une incroyable efficacité. Car les entreprises et tous les acteurs de la cybersécurité ont malheureusement toujours une longueur de retard sur les hackers si bien qu’au final, les entreprises manquent d’expertise et de ressources pour adapter leur stratégie à l’évolution rapide des menaces. Conséquence : les bénéfices des entreprises courent un réel danger.

Car aujourd’hui, de nombreux dirigeants citent la cybersécurité comme le problème majeur susceptible d’impacter leur activité, tout en reconnaissant que celle-ci n’est pas suffisamment préparée à gérer une attaque de grande ampleur. Les entreprises sont donc confrontées à trois problèmes aujourd’hui, la concurrence réelle de la loi du marché, les attaques localisées de hackers et les attaques d’espionnage par la cybercriminalité. Le blog Microsoft Secure signalait récemment que le World Economic Forum estimait le coût de la cybercriminalité à trois mille milliards de dollars dans le monde. Cela représente donc énormément  de données et donc beaucoup d’argent. C’est pourquoi les entreprises de toutes tailles des secteurs de la finance, de la vente, des technologies mais aussi des services publics et de l’énergie représentent des cibles de choix pour les cybercriminels.

D’après le Ponemon Institute, le prix moyen à payer pour reconstruire une entreprise après avoir subi un piratage s’élève à 690.000 dollars pour les petites entreprises et à plus de 1 million pour les moyennes entreprises. À la vue de ces chiffres, il est donc tout à fait raisonnable de totalement repenser la stratégie de défense. Les spécialistes de la sécurité informatique doivent donc réaliser de profond changement et se remettre en question car même si les données perdues sont récupérées après paiement de la rançon, rien n’indique que les hackers ne conservent pas de copies afin de les revendre au plus offrant. D’ailleurs aucune rançon ne devrait être payée mais cela reste de la théorie car les entreprises ont absolument besoin de leurs données afin de pérenniser l’entreprise auquel cas, c’est la faillite, donc dilemme.

C’est donc bien l’investissement dans les systèmes et les processus qui fera toute la différence à l’avenir afin d’affronter des menaces de plus en plus variées. Chaque membre de l’équipe informatique, des opérations et du personnel doivent œuvrer à une politique de sécurité informatique commune et s’assurer qu’il adopte les meilleures pratiques concernant la gestion des données.

Il est intéressant de noter que la plupart des leaders du secteur ont identifié la prévention et la préparation comme des éléments essentiels pour protéger l’efficacité opérationnelle des organisations. En 2015, Ginni Rometty, président, directeur et PDG d’IBM, affirmait que « la cybercriminalité représente la plus grande menace de toute entreprise au monde ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :