Très peu de malware seraient connus des éditeurs d’antivirus avant leur propagation


Le monde des malwares ne cessera jamais de nous étonner. Pour preuve et pour ceux qui l’apprendraient, 75 % des échantillons de malware soumis aux  » No Distribute Scanners  » ne sont pas connus des chercheurs en sécurité et par conséquent des sociétés qui les emploient : les entreprises élaborant des antivirus.

Alors tout ceci peut être flou pour vous, tentons d’éclairer les esprits. on sait tous que les antivirus circulent de PC en PC et qu’ils causent parfois des dégâts considérables mais sait-on vraiment d’où ils viennent, comment ils sont crées et si ils pourraient être arrêter avant même leur propagation ?

Généralement, les experts en sécurité informatique ou encore les médias spécialisés comme Logithèque ont recours à des scanners en ligne pour analyser des fichiers suspects. Ces outils d’analyse parmi lesquels on trouve Virus Total, scannent les logiciels malveillants et les soumettent ensuite aux moteurs des différents antivirus du marché. Les échantillons inconnus sont ensuite vendus aux sociétés de sécurité qui peuvent ensuite élaborer des outils à même de les bloquer. Les « no Distribute scanners » sont des scanners en ligne ne soumettant pas les échantillons des malware anti-malware qu’ils analysent aux sociétés mettant au point des antivirus.

De ce fait, aucun hacker digne de ce nom ne se sert des scanneurs en ligne classiques pour empêcher les chercheurs en cybersécurité d’élaborer des solutions permettant de les bloquer. Une étude récente a révélée 75 % des menaces soumises entre le 1 janvier 2018 et le 18 mai 2018 aux No Distribute scanners sont inconnues au bataillon et que les malware collectés pour les besoins de l’étude ont été récupérés entre autres sur des forums et des sites web marchands du dark web. On tire comme conclusion de cette enquête que d’une part, les hackers font tout pour arriver à leurs fins et qu’ils confirment également qu’ils auront toujours un temps d’avance sur les experts en sécurité.

Ne pas tomber dans la folie

Maintenant, nous ne vous diront jamais de ne pas charger d’antivirus sur votre ordinateur, n’allons pas trop loin non plus. Votre antivirus même gratuit vous sera toujours d’une grande aide et parfois même d’une très grande efficacité. Les outils d’analyse comportementale intégrés aux solutions antivirus permettent d’optimiser leurs temps de réaction lorsqu’une infection commence à prendre de l’ampleur et finalement à la bloquer. Il est néanmoins clair que des efforts considérables sont à fournir en amont.  Et ces efforts ne cesseront jamais car d’un autre point de vue, il y aura toujours des hackers.

Dès la création des ordinateurs, on a vu surgir des dysfonctionnement, mais ce qui était mécanique hier et virtuel aujourd’hui. Et il y en a partout ou un ordinateur est allumé à travers le monde, c’est un fait. Le rêve des chercheurs en sécurité informatique serait de prévenir chaque virus et de le stopper avant sa propagation. Un Albert Einstein naitra un jour pour créer cette combinaison infaillible, en attendant les experts doivent trouver et élaborer cette méthode seuls et avec peu de temps. Toutefois rassurez-vous car même s’ils existent des experts du côté obscur, il en existe également du bon côté. Les solutions rapportées ces dix derniers années en sont l’exemple même.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :