Un visage derrière Wannacry


Vous qui vous tenez informé des dernières mises à jour en matière de sécurité informatique, vous n’avez sans doute pas manqué l’affaire retentissante qui est en train d’ébranler tous les spécialistes, l’arrestation par les Etats-Unis de plusieurs nord-coréen suspectés d’être à l’origine des attaques ni plus ni moins de Sony et du célébrissime virus Wannacry.

Cela a été long mais ils y sont enfin parvenu, arrêter les célèbres hackers à l’origine d’une attaque très professionnellement menée mais en plus des créateurs du virus le plus puissant jamais élaboré. Nous disions dans un précédent post que cela aurait pu être des attaques réalisées par des gouvernements tant l’assaut sur Sony et la création du virus wannacry est de grande ampleur, mais il faut croire que non.

Enfin ils ont un nom et un visage. C’est jeudi 6 septembre que les Etats-Unis ont appréhendé un nord-coréen du nom de park jin-hyok et ce pour avoir participé à ce que les Etats-Unis décrivent comme une opération de piratage « sans précédent », et il faut bien l’admettre, ils ont raison. Selon le F.B.I, ce programmeur informatique et plusieurs complices sont responsables de l’attaque qui avait visé Sony Pictures en 2014, du plus gros « cybercasse » de l’histoire qui avait vu s’évaporer 81 millions de dollars (70 millions d’euros) en 2016 et enfin de Wannacry, un programme informatique virulent qui avait perturbé, en 2017 souvenez-vous, le fonctionnement des hôpitaux britanniques. Après une enquête tentaculaire également sans précédente, cent mandats d’arrêt produits, un millier de comptes de messageries électroniques et de réseaux sociaux examinés, donnant lieu à l’arrestation ce jeudi 6 septembre de cet individu pour le moins intelligent.

Intelligent certes mais au service de qui ? Voyez-vous, notre petit doigt nous dit que c’est peut-être auprès du gouvernement nord-coréen. Notre expert bénéficiait donc de solides fondations pour étaler tout son génie. Pour preuve,  ce hacker, dont la localisation n’est pas précisée, a été employé pendant des années par une entité appelé KEJV, liée au service de renseignements militaires nord-coréens, selon les services du procureur de Californie, nous n’avions peut-être pas vu si faux que cela dans nos précédents post. Aujourd’hui tous les projecteurs sont braqués sur lui mais on risque à l’avenir de voir apparaitre aussi d’autres noms ou d’autres entités gouvernementales. On reproche à l’heure actuelle à ce nord-coréen d’avoir participé « pour le compte du gouvernement nord-coréen » à certaines des plus importantes cyberattaque des dernières années, grosses responsabilités.

Pyongyang nie tout en bloc et assure même qu’elle ne laissera pas compromettre la cybersécurité mondiale pour promouvoir ses intérêts ou générer des ressources en violation de ses sanctions. Mais Donald trump souhaite de bons échanges avec son homologue nord-coréen, il l’a d’ailleurs tweeter comme à son habitude « nous y arriverons ensemble », belle preuve d’amour, nous n’avons pas de soucis à nous faire, nos systèmes de sécurité sont entre de bonnes mains. C’est de l’humour bien sûr car même si le tweet de Donald trump a été écrit avant la divulgation de l’arrestation, nous pouvons imaginer que les sanctions risquent d’être nulles car il faut dénucléariser la péninsule et que cela à un intérêt beaucoup plus important. Donc quoi penser lecteur que nous sommes ? Il est clair qu’à travers cela, les gouvernements s’échangent des informations régulièrement et en secret, que nos noms, nos identités, nos vies sont scrutées. Le priver n’a plus vraiment de place dans ce monde, nous le savons de toute façon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :