Le malware Anubis est de retour sous Android


On le constate à chaque fois, un malware n’est jamais vraiment mort. Dernièrement et vous n’avez pas pu y échapper, on annonce le grand retour d’Anubis qui derrière son nom angélique cache un dérobeur de carte bancaire particulièrement efficace. Mais avant de parler de son retour, rappelons-nous ce qu’était Anubis, le virus qui cible exclusivement les comptes bancaires.

Le problème avec Android, même si Google fait des efforts considérables pour améliorer sa sécurité, c’est que c’est un système ouvert, disons-le clairement, les malwares auront toujours plus de facilités à éclore sous Android que sur IOS, c’est un fait. Mais passons, Anubis est de retour et fait trembler Google tant son rayon d’action est large.

En effet, Anubis ne cible pas moins de 70 applications bancaires différentes et se déguise en Google. La notification de ses demandes quant à elle, est faite sous le nom de Google Play Protect, l’appât est donc lancé. Ce malware s’est distingué d’une part parce qu’il a été très efficace dans le passé mais surtout parce qu’il est particulièrement discret et très difficile à repérer. Vicieux, Anubis cherche à collecter nos informations bancaires et vider nos comptes, mais aussi toutes données sur notre téléphone. Une fois réveillé, ce dernier nous demande d’accéder à notre caméra, notre microphone, nos messages textes, notre agenda et notre espace de stockage. Si vous lui donnez l’accès, alors le pirate disposera de la caméra pour vous espionner, de vos mots de passe pour installer des rançongiciel mais surtout à vos accès bancaires. Google travaille activement à supprimer les applications infectées, mais il n’en demeure pas moins que le risque est réel, soyez donc particulièrement vigilant.

Mais Anubis est là et bien là alors il va falloir réagir vite. C’est la société Haltospam, spécialisée dans les logiciels de sécurité qui a repéré le virus, virus réapparu dans le Google Play Store. Vu l’endroit de sa réapparition, autant dire que son retour n’est vraiment pas une bonne nouvelle. Google et Sophos travaillent à l’unisson pour limiter les dégâts mais d’après eux, des victimes ont été recensées dans une trentaine de pays, notamment en Europe, soyez donc particulièrement attentif. La sécurité des smartphones n’a pas toujours été la priorité des fabricants, les mesures de sécurité prises en charge par Google sont très efficaces, mais face à des malwares comme Anubis, totalement inoffensifs. Les cybercriminels créent constamment de nouveaux logiciels malveillants, afin de les rendre plus sophistiqués, plus discrets et plus difficiles à détecter. Il redouble d’ingéniosité afin de souvent avoir une longueur d’avance et échapper aux éventuels poursuivants. Il faut donc être en permanence sur les qui-vive afin de mieux anticiper les risques

Les moyens prudents de télécharger sur Android sont encore de ne pas télécharger ces applications en vous rendant tout simplement sur la page de Google énonçant la liste des applications dangereuses ou ayant fait l’objet d’une correction importante dû à l’intrusion d’un virus. Toutefois, la meilleure prévention est de télécharger des applications provenant de développeurs crédibles surtout dans le domaine des applications comptables ou financières. En cas de doute, il est toujours possible d’installer un antivirus sur son téléphone ou bien utiliser une application comme Malwarebytes pour les particuliers et Altospam pour le entreprises pour tenter de détecter et retirer le logiciel malveillant.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :