Manager la sécurité informatique en entreprise


Cela peut paraître contradictoire mais manager la sécurité informatique ne veut pas forcément dire avoir un superviseur au-dessus de soi pour nous aider ou nous surveiller à bien gérer notre sécurité informatique comprenez surtout se manager soi-même pour éviter qu’on n’est à le faire pour vous.

Si aujourd’hui nous voyons naître dans les entreprises des pôles de protection informatique, c’est que le salarié lui-même n’a pas pris ma peine de se surveiller lui-même d’où cette notion de superviseur ou de régisseur. Entendez bien, le premier responsable de son poste de travail, c’est vous et personne d’autre.

Cet article est donc basé sur les bons gestes à adopter afin de sécuriser au maximum son poste de travail car ces failles ce sont bien souvent le salarié qui les créées et dans l’ignorance la plus totale. Aujourd’hui  la cybercriminalité est un phénomène de masse qui n’épargne plus personne. La première faille de notre sécurité informatique est la méconnaissance de notre vulnérabilité individuelle quel que soit le type d’attaque. Les risques sont nombreux pour l’entreprise d’autant plus qu’une attaque sur votre écosystème numérique entraîne potentiellement des dommages sur des tiers comme les fournisseurs, partenaires et tous les autres secteurs se rattachant à la société pour laquelle vous travaillez.

Ce management passe tout d’abord par le bon sens dont il faudrait faire preuve au quotidien. Vous ne laissez pas traîner votre carte grise sur le tableau de bord de la voiture; vous fermez votre porte à clé la nuit, vous composez le code de votre CB à l’abri des regards. Ce bon sens doit aussi transparaître dans les usages du numérique que ce soit à la maison ou à votre travail. L’informatique peut être compliqué si nous voulons qu’il soit compliqué mais il répond à des sémantiques quantiques qu’il est pourtant facile d’appréhender. Les failles parfois profondes imprégnant votre système, vous ne pourrez a priori rien y faire, seulement voilà vous pouvez empêcher votre ascendant de les franchir s’ils en subsistent dans votre système mais encore, une fois franchi si tel est le cas, vous pourriez laisser un vide immense à votre ascendant le laissant perplexe et vide d’information.

Fini de parler maintenant et voyons les dix étapes simplissimes pour laisser un hacker sur la paille, à la maison mais aussi et surtout sur votre poste de travail. En premier lieu, choisissez un mot de passe sécurisé pour votre session utilisateur. En effet, optez pour un mot de passe long aux caractères multiples afin d’accroître son niveau de sécurité. Le but, bannir tous les mots de passe trop faciles et trop utilisés bien trop vite repérés. Ensuite, utiliser un compte utilisateur sur votre ordinateur plutôt qu’un compte administrateur en laissant le firewall actif quel que soit le système utilisé car cela est bien plus personnel. L’inconvénient est qu’à chaque ouverture vous devrez renseigner votre mot de passe, le firewall quand à lui permet d’empêcher H24 un programme malveillant de pénétrer votre système à partir d’internet, une base en sécurité informatique.

La plupart du temps dans les entreprises, votre poste de travail est doté d’un antivirus, si vous n’avez pas de pôle informatique vous devrez effectuer les mises à jour vous-même, ne négligez jamais cette étape cruciale, c’est également une base solide. Effectuer les mises à jour autant que faire se peut, à chaque fois que le système vous en fait la demande. Autre manipulation importante, le chiffrement des données sensibles. Cette étape peut vous faire peur pourtant elle est extrêmement simple à mettre en œuvre, en quelques clics, c’est fait ! Pour ce faire si vous possédez des dossiers sensibles comme des comptes bancaires ou informations confidentielles, procédez comme suit : clic droit sur le dossier -> Propriétés -> Onglet Général, bouton Avancé -> et cochez « Chiffrer le contenu pour sécuriser les données ». Quelques clics suffisent donc à protéger vos documents. Aussi, Ayez un comportement prudent, Aussi fabuleux soit-il, Internet reste un outil dangereux pour la sécurité de vos données, il faut donc que vous naviguiez de façon avisée. Prenez garde aux sites web que vous visitez, vérifiez les certificats de sécurité des pages de paiement, et contrôlez la fiabilité des sites Internet avant tout téléchargement.

Protégez-vous du phishing, aujourd’hui de très nombreuses entreprises sont pénétrées par des virus se trouvant dans des mails frauduleux ce qui nous fait revenir à l’étape précédente, identifiez bien vos expéditeurs et ne répondait pas ou ne cliquez pas sur des liens dans des mails dont vous n’êtes pas sûrs de la provenance. Chaque année des millions d’utilisateurs se font prendre au piège et bien souvent, on s’aperçoit de l’erreur que trop tard. Pensez à désinstaller ou désactiver les programmes superflus qui n’ont plus aucun intérêt et que vous ne vous servez plus car même s’ils sont inactifs, ils peuvent avoir un grand intérêt pour les hackers désirant pénétrer votre système. Enfin et nous finirons là-dessus, méfiez-vous des supports externes de types clés USB. Ce sont de véritables nids à virus, dans le meilleur des cas utilisez le même support pour tous vos travaux qu’ils soient d’ailleurs personnels ou professionnels.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :