L’authentification des e-mails, les méthodes SPF, DKIM et DMARC


Les campagnes d’e-mail seront vaines si les courriers envoyés n’atteignent pas leur destination. Un spécialiste d’e-mail marketing se doit donc de maitriser les protocoles d’authentification des e-mails afin que les campagnes d’e-mail qu’il aura à lancer soient couronnées de succès.

Qu’est-ce que l’authentification des e-mails ?

L’authentification des e-mails est un ensemble de procédures qui permettent de vérifier un courrier électronique avant son arrivée dans la boite de réception du destinataire. Elle aide à prévenir les usurpations d’identité et l’hameçonnage (phishing). Dans ce cas, le récepteur est assuré de l’origine du courrier. Cette vérification de l’expéditeur se fait au niveau du serveur de messagerie qui traite les e-mails entrants. Ce dernier est intégré dans les techniques de filtrage. Les e-mails qui échouent à la vérification d’identité sont rejetés ou classés comme spam. Ce dernier désigne des courriers électroniques envoyés en grand nombre à un internaute sans consentement

Quel intérêt avez-vous à authentifier vos e-mails ?

La première raison pour laquelle il vous faut authentifier vos e-mails est votre sécurité et celle de vos clients. C’est l’un des moyens les plus rassurants pour empêcher les phishers et autres fraudeurs de se faire passer pour vous en utilisant votre nom de domaine. Vous éviterez ainsi les usurpations d’identité. L’authentification est aujourd’hui une norme en matière d’envoi d’e-mail. En effet, les messages électroniques qui n’en disposent pas sont vus avec suspicion par les outils d’analyse des e-mails. Mais, bien au-delà de l’aspect sécuritaire, l’authentification des e-mails permet d’assurer une meilleure délivrabilité à vos campagnes d’e-mails marketing. Ceux qui ne configurent pas l’authentification des emails finissent par envoyer une grande partie de leurs courriers directement vers le spam. Et lorsqu’il s’agit de faire des campagnes d’e-mail marketing, toute entreprise préfère éviter cette situation. En effet, personne n’aime recevoir du spam, car il s’agit de courriers indésirables. Et si vos mails s’y retrouvent, cela peut avoir une incidence négative sur le nombre d’e-mails ouverts et par ricochet sur le nombre de clics vers votre site internet. Votre chiffre d’affaires en prendra également un coup si votre entreprise est essentiellement en ligne. Ne laissez donc pas vos e-mails finir en spam !

Quelles méthodes utiliser pour authentifier vos e-mails ?

Plusieurs méthodes vous sont proposées par les fournisseurs d’accès à Internet pour procéder à la vérification de vos e-mails. Ces diverses méthodes se complètent et vous permettront d’améliorer vos résultats. Vous n’aurez qu’à faire quelques enregistrements ou à téléverser un fichier sur votre serveur en utilisant les informations fournies par votre outil de marketing par e-mail. SPF (Sender Policy Framework) SPF est créé en 2006 dans le cadre de la lutte contre l’usurpation. Elle propose à l’émetteur d’e-mails de déclarer quelles sont les adresses IP autorisées à envoyer des e-mails avec un certain nom de domaine. En se basant donc sur l’adresse IP utilisée lors de l’envoi ainsi que celles préalablement enregistrées, ces services peuvent déterminer si le serveur qui les a contactés est autorisé à le faire. Si le courrier provient d’un serveur non autorisé, il sera classé comme indésirable pour ne pas leurrer le destinataire. DKIM (DomainKeys Identified Mail) C’est la fusion de deux technologies : DomainKeys de Yahoo et Internet Mail de Cisco. Contrairement à SPF, DKIM ne se focalise pas sur les adresses IP, mais place plutôt une signature numérique codée dans l’en-tête de l’e-mail. C’est une méthode basée sur le DNS (système de noms de domaines) et destinée à vérifier si un courrier n’a pas été falsifié au cours de son envoi. Lorsqu’un serveur reçoit un courrier estampillé DKIM, il procède au décodage de la signature numérique de l’e-mail. DKIM vérifie ensuite si cette dernière correspond à la signature numérique de l’e-mail de l’expéditeur. Si tel est le cas, le message est vérifié, dans le cas contraire, il sera refusé ou envoyé en spam. DMARC (Domain-based Message Authentification, Reporting and Conformance) Pour faire simple, DMARC est une mesure de sécurité basée sur les deux technologies citées précédemment : SPF et DKIM. Elle permet de prémunir vos clients et votre marque contre les attaques d’hameçonnage et d’usurpation d’identité (spoofing). Ce protocole a des fonctionnalités supplémentaires telles que le reporting, la politique employée et la configuration de l’identité afin de permettre une surveillance accrue des problèmes liés à l’authentification des e-mails. Les protocoles DKIM et SPF sont nécessaires avant de pouvoir utiliser le DMARC. Plusieurs méthodes peuvent donc être utilisées pour authentifier vos e-mails afin d’assurer non seulement la sécurité de vos clients, mais aussi la vôtre. Toutefois, il s’agit également d’obtenir de bons rendements au niveau de vos campagnes publicitaires. Il est donc indispensable pour un spécialiste d’e-mail marketing de bien maitriser leur fonctionnement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :